Les formats de papier de type A

Publié Laisser un commentairePublié dans Communication, Print

Les différents formats de papier ont été conçus pour que les proportions d’une feuille soient conservées à la coupe ou au pliage en deux dans sa longueur. Cette homothétie permet le massicotage sans perte ou encore la confection de livres par pliage.

Chacun de ces formats est désigné par une lettre (A, B, C, le format A étant le plus utilisé en France) suivie d’un chiffre qui indique le nombre de fois où le format de base a été divisé en deux. Ainsi la division en moitiés d’une feuille A0 donne deux feuilles A1, dont la division par deux donne deux feuilles A2, etc.

Le format papier A5 : 148 x 210 mm

Le format A5 par ses dimensions permettant une diffusion facile (148×210 mm ou 14,8×21 cm) est un des format privilégié dans la conception des flyers, dépliants, livrets, etc.

Le format papier A4 : 210 x 297 mm

Le format A4 (210×297 mm ou 21×29,7 cm) est généralement utilisé pour l’impression de petites affiches, magazines, plaquette, etc. C’est également la dimension standard de la majorité des imprimantes personnelles, ce qui en fait le format de papier d’impression le plus utilisé.

Le format A3 : 297 x 420 mm

Le format A3 (297x420mm ou 29,7×42 cm) est également très utilisé, notamment pour l’impression de posters, affiches, plans ou dépliants.

Le format papier A2 : 420 x 594 mm

Le format A2 est fréquemment utilisé pour les impressions dans le milieu publicitaire (affiches, posters). Cependant, à cause de ses grandes dimensions (420×594 mm ou 42×59,4 cm), ce format est réservé à l’impression professionnelle.

SEM = SEO + SEA + SMO

Publié Laisser un commentairePublié dans Communication, Internet

Étrange comme équation non ? Pour les habitués de la communication digitale, ces différents termes sont davantage parlants. Mais des confusions parfois subsistent entre chaque car tous se rapportent à la stratégie de communication sur les moteurs de recherche.

SEO : Search Engine Optimization ou Optimisation pour les moteurs de recherche

Le SEO correspond à l’optimisation de ce qui est plus communément appelé le référencement naturel d’une page internet (et donc d’un site). Il s’agit donc d’un ensemble de techniques permettant d’améliorer le positionnement d’un site internet dans un moteur de recherche (Google par exemple). Un bon SEO intervient sur 3 caractères d’un site internet :

  • Technique : serveur, technologies utilisées, langages de programmation utilisés, etc.
  • Contenu : textes, images, vidéos.
  • Popularité : liens hypertextes depuis des sites tiers.

SEA : Seach Engine Advertising ou Publicité sur les moteurs de recherche

Le SEA correspond à ce qui est plus couramment appelé le référencement « payant ». Il s’agit plus précisément de la publicité diffusée sur un moteur de recherche. Google et sa régie publicitaire AdWords en sont le meilleur exemple. Lors de vos recherches sur internet, vous avez probablement remarqué que, pour certaines requêtes, des résultats dit sponsorisés, souvent affichés comme « annonces », apparaissent, généralement en début de la page de résultats.

Par exemple, sur la plateforme de Google AdWords, le propriétaire d’un site internet enchéri sur des mots clés correspondant aux termes de recherche pour lequel il souhaite un bon positionnement de son site. Si l’enchère est suffisamment haute – par rapport aux autres sites enchérissant sur les mêmes mots – son annonce apparaîtra lors de requêtes sur les mots clés en question.

SMO : Social Media Optimization ou Optimisation des réseaux sociaux

Le SMO a pour objectif de développer la visibilité d’une entité (site, entreprise, association, événement, personne, etc.) sur les réseaux sociaux.

L’importance de ces médias dans une stratégie sur les moteurs de recherche est très variable : si Youtube et Google+, tous deux propriétés de Google, ont un poids certain dans les résultats de recherche sur ce moteur de recherche, celui d’autres médias sociaux tels que Facebook, Twitter ou LinkedIn est beaucoup plus relatif, ces derniers ne remontant que rarement dans les résultats.

Cependant, il ne faut pas négliger l’importance de ces réseaux sociaux comme média – communication sur l’image et la notoriété (la e-réputation) – avec un potentiel viral important et une potentiel de fidélisation et de captation des contacts (clients, participants, adhérents, etc.).

SEM : Seach Engine Marketing ou Marketing sur les moteurs de

Le SEM est un terme global prenant en compte l’ensemble des techniques visant à améliorer la visibilité d’une entité sur les moteurs de recherche.

Le SEO, le SEA et le SMO sont tous trois complémentaires. Et c’est l’ensemble des techniques relatives à ces derniers qui constituent le SEM. D’où l’équation SEM = SEO + SEA + SMO !

Vous cherchez à optimiser le positionnement de votre entreprise
dans les résultats de recherche sur internet ?
N’hésitez pas à me contacter !

Sécurisez votre navigation internet…

Publié Laisser un commentairePublié dans Internet

Vous êtes certainement soucieux·se des données personnelles et/ou professionnelles que vous transmettez en naviguant sur internet. Ces quelques extensions et sites internet ont pour objectif de sécuriser votre navigation.

uBlock Origin

uBlock Origin, antipub et bloqueur des données de navigation.
uBlock Origin

uBlock Origin est une extension libre pour les navigateurs web Mozilla Firefox, Google Chrome, Opera et Microsoft Edge chargée de filtrer le contenu des pages web afin d’en bloquer certains éléments, en particulier les bannières de publicité. En plus d’être un logiciel antipub, uBlock bloque la collecte des données de navigation.

uBlock Origin a reçu des prix de sites web qui traitent de l’informatique et se trouve être faible consommateur de mémoire vive par rapport aux autres extensions aux fonctionnalités similaires. Le but d’uBlock Origin est de donner la possibilité à l’utilisateur de renforcer son choix de filtrage du contenu des pages web.

L’outil est intégré à la liste des logiciels libres préconisés par l’État français dans le cadre de la modernisation globale de ses systèmes d’informations (S.I.).

HTTPS Everywhere

HTTPS Everywhere, si le serveur le permet, de basculer le navigateur en protocole de communication sécurisé.
HTTPS Everywhere

HTTPS Everywhere est une extension libre de sécurité informatique pour navigateurs web éditée par l’Electronic Frontier Foundation (EFF) et Tor Project.

Si le serveur web hébergeant le site internet autorise une connexion HTTPS, c’est-à-dire sécusisé, l’extension bascule le navigateur dans ce protocole de communication.

Une version stable est disponible pour les navigateurs Mozilla Firefox (ordinateurs et mobiles), Google Chrome et Opera.

Privacy Badger

Privacy Badger permet de bloquer les régies publicitaires et les cookies traqueurs.
Privacy Badger

Privacy Badger est un module d’extension libre pour les navigateurs web Mozilla Firefox (ordinateurs et mobiles), Google Chrome et Opera créé par l’Electronic Frontier Foundation (EFF). Son objectif est de bloquer les régies publicitaires et les autres sites tiers qui cherchent à connaître les pages visités par l’internaute. Il bloque également les cookies traqueurs qui ne respectent pas le réglage du navigateur web « ne pas me pister ».

Si un annonceur semble suivre un internaute sur plusieurs sites web sans son autorisation, Privacy Badger bloque toutes les communications entre cet annonceur et le navigateur de l’internaute. Pour l’annonceur, c’est comme si l’internaute avait disparu.

Privacy Badger ne fonctionne pas à partir d’une liste toute faite de sites à bloquer (liste noire) mais utilise un algorithme pour détecter dynamiquement des comportements de pistage par des sites tiers. Cette approche heuristique présente deux avantages : actualité (par la technique de l’apprentissage automatique la contre-mesure est toujours à jour), impartialité (pas de pressions tierces concernant le contenu d’une liste centralisée pré-établie).

Lors de la visite d’un site, le navigateur web charge automatiquement des contenus de différents sites tiers : Privacy Badger recense ces sites. Puis, si au cours des pérégrinations en ligne ultérieures, les mêmes sites semblent pister la navigation sans autorisation, alors Privacy Badger entre en action en demandant au navigateur de les bloquer. Et comme le navigateur ne charge plus rien en provenance de ces sites, ils ne peuvent plus pister l’internaute.

Duck Duck Go

DuckDuckGo

DuckDuckGo est un méta-moteur de recherche qui se distingue en utilisant les informations d’externalisation ouverte provenant d’autres sites (comme Wikipédia) dans le but d’enrichir les résultats traditionnels et d’améliorer la pertinence. Il propose aussi son propre moteur de recherche.

La philosophie de ce moteur de recherche est de préserver la vie privée et de ne stocker aucune information personnelle concernant les utilisateurs (adresses IP et traces numériques comme la signature du navigateur). Cependant, par défaut, DuckDuckGo relaie des liens sponsorisés (publicités) sur son moteur de recherche.

Selon les éditeurs de DuckDuckGo, la tendance des principaux moteurs de recherche à personnaliser les résultats de recherche limite l’ensemble des informations auxquelles chaque utilisateur a accès à une bulle, par opposition au Web tout entier, et ainsi dégrade son expérience du Web en attentant à sa liberté d’y accéder, aussi sûrement que le ferait un filtre. DuckDuckGo a donc pour fonctionnalité de proposer les mêmes résultats non filtrés à tous les utilisateurs, qui peuvent régler quelques paramètres explicites : spécialisation géographique des résultats, masquage ou non d’éventuels résultats adultes.

DuckDuckGo se positionne en défenseur de la vie privée sur le Web. Le site affirme ne pas enregistrer les requêtes effectuées et ne permettrait pas à d’autres sites de le faire, s’opposant ainsi au pistage. Il est accessible en HTTPS et favorise l’utilisation d’HTTPS sur les sites vers lesquels il renvoie.

(Sources : Wikipedia)